AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour, Invité ! Aujourd'hui nous sommes le Ven 21 Sep, le forum fête ses 1201 jours. Bienvenue à notre dernier inscrit, Kishi !

Partagez | 
 

 Argawaen, Le Sanglant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Noble Guerrier
Messages : 16
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 22
Localisation : Là où tu n'es pas héhé... '-'

Mon hurlement
Âme sœur : Aucune
Niveau: 1
Avancée niveau:
0/1  (0/1)
MessageSujet: Argawaen, Le Sanglant   Dim 20 Sep - 22:14




le formulaire de lp.




Présentation de Argawaen




NOM : Argawaen dit "Le Sanglant"
SEXE : Mâle
ÂGE : 5 ans
MEUTE : Le côté obscur de la force '-'
RANG : Guerrier
PLUS GRANDE QUALITÉ : Loyal
PLUS GRAND DÉFAUT : Goût prononcé pour le sang
AUTRE : Ses yeux possèdent des taches rouges sang, et en prime une cicatrice sur le torse

CARACTÈRE:  Manipulateur – Intelligent - Solitaire - Loyal - Têtu - Sanguinaire – Patient – Courageux – Instinctif – Froid

Argawaen … Que dire sur lui ... A par que c'est un loup dépourvu de cœur ? En effet, il ne connaît que rarement la douleur sentimentale et n'éprouve aucune pitié envers ses adversaires. D'un caractère manipulateur, il n'est pas du genre à se lasser de jouer avec les autres. D'où son nom d'ailleurs. Il possède un humour peu commun, à se demander s'il en possède réellement un. Il aime le goût du sang et adore tuer pour le plaisir. Fidèle à lui-même et encore plus à son Alpha, il exécutera tous les ordres que ce dernier lui confiera. Il aime se faire respecter par les autres et méprise les plus faible de la meute tel que les louveteaux et les lâches. Si vous osez le regarder droit dans les yeux, il prendra cela comme un défis qu'il relèvera avec un grand plaisir. Cependant, bien qu'il aime se battre avec beaucoup de bravoure, il ne conseillera jamais aux autres loups de la meute de se lancer dans une guerre inutile (car cela serait gagner d'avance ha ha). Très observateur, il arrivera très aisément à trouver le point faible de son adversaire donc gare à vous !! Bref … Voyons voir s'il y a autre chose … Ah oui !! Bien qu'il soit attaché aux membres des Blackness, il a une préférence pour errer seul, il sera donc rare qu'il accepte votre présence sauf si vous êtes important pour lui … Et je peux vous dire qu'il y en a pas beaucoup dans ce cas. Cependant, il cache une deuxième personnalité encore jamais montré à ce jour … Sauras-tu la découvrir ?? J'espère que tu auras le cœur bien accroché lorsque tu le rencontreras

PHYSIQUE: Rien à dire il est moche. Non Je rigole. Il est plutôt pas mal pour un loup (les louves en raffolent !!). Bref !! Argawaen possède un pelage assez imposant et difficile à pénétrer. Il aborde des couleurs chaleureuses mélangé de noir, de blanc ainsi que de doré. Plutôt assez grand, cela ne l'empêche guère d'être rapide durant une course, au contraire. Argawaen est tout en muscles dû au faite qu'il aime se promener sur des terrains arpentés. Quant à ses crocs, il sont affûtés à souhait tels des lames de rasoir, lui permettant de trancher facilement la chair, cela vient peut être du fait qu'il mordillait tout ce qui lui tombait sous la patte quand il était encore qu'un simple louveteau. En revanche, si il y a bien quelque chose qui le rend unique ce sont ses yeux dorés parsemés sur chaque œil, par une tâche rouge sang. C'est ce qui fait d'ailleurs son plus grand charme. Que dire d'autre ... Globalement, il a un air assez froid, les oreilles dressées, une allure dont les pas sont soigneusement pensés, une queue longue fouettant l'air ... Bref vous l'aurez compris ce n'est pas un loup qu'on songe souvent à embêter.

HISTOIRE: J'étais là. Comme en apesanteur. Les lueurs de la lumière à la surface éclairaient mal les alentours. Seul mon corps s'opposait à celles-ci et offrait ainsi une ombre en contre bas. Il n'y avait rien à par moi. Ces dernières ne me réchauffaient pas, tellement il faisait froid. Mon cœur battait irrégulièrement voire même diminuait petit à petit. Mon corps s'était raidit. Je n'arrivais plus à respirer. Était-ce cela la mort ? Peut être. Cependant, je sentais une force me pousser, lentement mais sûrement, dans une direction inconnue. Je fermais les yeux doucement puis les rouvrit à moitié comme si la volonté me manquait à cet instant. Des images traversèrent mon esprits, celles de loups. Celles de ma famille en réalité. Le regard méprisant de mon père, innocent de ma mère et de fierté de mon frère. Je n'oublierais sans doute jamais leur visage bien que je m'y force à chaque secondes qui passent. Mon corps continuait son chemin, ne pouvant se débattre. L'espoir s'était éteint depuis un moment déjà. Pour moi, c'était la fin. Puis, lorsque tout semblait perdu, une lumière dans les ténèbres, me tira de cette torpeur. Soudain, une bouffée d'air emplit mes poumons et une odeur, bien que nauséabonde, me chatouilla la truffe et réussit à me rassurer quelques secondes. J’essayais tant bien que mal de me lever, le corps lourd, les pattes tremblantes. Une fois parvenu à soulever la tête, j'ouvris délicatement les yeux, par peur que ce ne soit qu'un rêve. Je vis l'eau au loin qui remuait encore à l'endroit où j'étais sorti. Je fis pivoter ma tête jusqu'à mon sauveur. Tout à coup mon souffle se coupa net. Mon corps se figea. Mes yeux s'écarquillèrent. Ma gueule s'entrouvrit légèrement, presque béante. La silhouette d'une adolescente apparue, me souriant l'air rassuré que je sois encore en vie alors qu'à cet instant je n'avais qu'une envie, celle de retourner dans l'eau. Un cri retenti au loin.

« Mélissa !!» Disait-il. Elle détourna ses yeux à l'entente de son nom puis revint me fixer toujours avec ce sourire délicat et chaleureux sur les lèvres.

« Fais attention à toi petit bonhomme. » Ajouta t-elle dans un chuchotement lorsqu'un deuxième cri apparu jusqu'à faire écho au loin. Elle remit quelque chose sur son visage qui semblait être un masque. L'humaine fit un pas en arrière avant de se lever de toute sa hauteur, et de rejoindre une machine de fer contenant plusieurs hommes à l'intérieure. Je la regardais s'éloigner en courant. Ensuite, ils disparurent. Pendant presque deux jours elle occupa mon esprit. Me demandant comment était-ce possible, me disant à quel point c'était insensé. Puis la faim vint me tirailler l'estomac. Mon premier repas fut le cadavre encore chaud d'un oiseau éparpillé ci et là. Peu à peu la colère m'envahit inexplicablement. Était-ce le goût du sang qui aurait pris non seulement possession de mon palais mais aussi de mon être ? Ou encore la haine que j'avais pour le reste de ma famille toujours en vie ? Cette colère ne me quitta pas. En faite, elle ne m'a jamais quittée. Pendant des jours durant, j'errais tel un cabot sans cervelle mettant dans ma gueule tout ce qui me passait sous la patte. Les longs trajets avaient endurci mes muscles et les rencontres, bien que n'ayant jamais été pour le moins amicales, avec d'autres loups, se finissaient très souvent en combat physique ou en jeu de mots. Jusqu'au jour où je compris que ces derniers pouvaient faire bien plus mal que je l'imaginais. En réalité, cela en devint ma passion. Manipuler les autres. Tourmenter leur esprit perdu. Un beau jour, un loup fit référence à mes yeux avant que je ne le tue à coups de croc et que je gagne en prime de ce combat une cicatrice sur le torse. Il est vrai que je n'avais jamais pris le temps de me regarder dans le reflet de l'eau depuis que j'en étais sorti. Lorsque ce fut fait, je découvris que mes yeux, autrefois dorés, possédaient à présent des taches de sang sur chacun. Était-ce du à l'eau dans laquelle j'avais dérivé pendant un temps indéterminé étant plus jeune ? Peut être. Ou bien était-ce cette même colère qui m'avait envahit jusqu'à déteindre de rouge sur mes iris ? Tellement d'éventualité venaient en tête que je ne savais que penser de tout cela. Alors, je décida d'ignorer ce petit détail comme je l'avais fait autrefois avec les précédents.
La lune fut haute cette nuit là, qu'elle éclairait presque autant que le soleil en journée. Les odeurs nauséabondes de cadavres en décompositions, envahissaient les lieux au moindre recoins. Je me promenais, profitant de chaque rayon lunaire, les pas soigneusement réfléchis. Une envie soudaine de hurler en l'honneur des astres composant le ciel sombre s'empara de moi. Je m'assis tel un bon loup, et me mit à chanter à cœur vaillant. Ma voie attira attention et curiosité, des petites bêtes qui se trouvaient non loin. Cependant, alors que je pensais que la solitude me gagner, une louve apparu, lorsque je voulu prendre une dernière inspiration pour mon hurlement. Je n'y prêta guère d'intérêt à ce moment. Quelques secondes plus tard, deux voies toute aussi mélodieuse l'une que l'autre vinrent étouffer le silence de cet environnement isolé. Cela dura bien plusieurs longues minutes. Quand ce fut fini, je me mis à la fixer de mes yeux dorés accompagnés de gouttes de sang. Je n'avais aucune envie de la mordre ni de faire un duel verbale en la contemplant. Je ne savais encore trop comment, mais sa présence m’apaisait. Elle était aussi blanche que la neige non souillées. Aucun de nous deux ne voulu parler, comme si la pensée nous suffisait amplement pour communiquer. Soudain elle fit quelque pas en avant puis se retourna comme pour me dire de la suivre. Ce que je fis. On courait en tout sens sans réfléchir à la direction à prendre. C'était telle une danse rythmée au son des pas. Puis vint ce qu'il devait se produire. Soixante jours suivirent notre rencontre. Trois louveteaux montrèrent leur bout de leur truffe à la plus grande joie des parents. Aujourd'hui, malgré mon caractère reproché par certains, j'appartenais enfin à une meute. En revanche, étant depuis longtemps habitué à la solitude, je parti très souvent gambader loin de tout. M'éloignant ainsi de ma famille. Je ne revenais les voir que rarement voire presque jamais. Un beau jour, j'appris que ma bien aimé avait refait sa vie de son côté et que, pour mon grand malheur, mes petits ne me reconnaissaient plus. J'étais devenu un total inconnu à leur yeux. Le regret, nouveau sentiment pour moi, vint me hanter. Ce fut à cause de ce dernier que la vie quitta ma seule progéniture. Je n'oublierai jamais ma véritable nature...



PRENOM:Eloïse
PUFF: Blablabla.
ÂGE: 19 ans et toutes ses dents
COMMENT TU NOUS AS DÉCOUVERT ?: j'étais sur l'ancien LP
UN TRUC A AMÉLIORER ?: rien à dire '-'
UN TRUC A DIRE ?: Pouet !!    


C O D E ©️ W H A T S E R N A M E .


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maîtresse de la Terre & Fondatrice V1
Messages : 83
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 21
Localisation : Krypton

Mon hurlement
Âme sœur : Aucune
Niveau: 1
Avancée niveau:
0/1  (0/1)
MessageSujet: Re: Argawaen, Le Sanglant   Lun 26 Oct - 9:49

ARGA ARGA ARGA CHOU !! (Oh j'avais pas fait ça en référence à Picatchu mais c'est cool quand même !)
Mais OMFG comme je kiff ton personnage, un Sageeth V2 encore plus terrible je sens ! Tu vas tout déchirer et tu vas même me piquer à Naaman si tu continues à écrire comme ça è.é Du coup tout est parfait -parfaitement parfait-, et je te valide mon chou grenouille
Tu peux dès à présent ouvrir ta fiche de personnage et faire des demandes de liens dans cette partie, et naturellement tu as un RP avec moi d'office o/

Gros poutoux ! Hamster Jedi

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twizzlegraph.tumblr.com/
avatar
Noble Guerrier
Messages : 16
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 22
Localisation : Là où tu n'es pas héhé... '-'

Mon hurlement
Âme sœur : Aucune
Niveau: 1
Avancée niveau:
0/1  (0/1)
MessageSujet: Re: Argawaen, Le Sanglant   Lun 26 Oct - 12:00

CHOU A LA CREMEUUUUUUUH !!!!!!!!
Merci de détruire ma réputation de vilain méchant loup avec Pikachou U.u je parais moins crédible d'un coup là o/
Et si Arga' devenait la kryptonite de Pandore ?? 8D Genre l'amant caché, le loup qui ressort le côté méchant de Pandore :3 ça serait cool !! *vasefairetuerparNaaman*
T'inquiètes paupiette c'était prévu avant même que tu me le dises ;) ♥

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Argawaen, Le Sanglant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Argawaen, Le Sanglant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Griffe et aura. Combat sanglant...
» [Mission de rang B] Un mariage sanglant. Duexième partie. (PV: Jisetsu Sei)
» Pelage Sanglant [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie des Deux :: LES CLEFS DU FORUM :: Présentations :: Présentations validées-